Halloween, frissons garantis

Le 31 octobre, la chasse aux friandises revient : « des bonbons ou un sort ? ». Nous vous racontons pourquoi on fête Halloween et nous vous montrons les incontournables pour une fête d’Halloween aussi belle qu’effrayante.

Fantômes, zombies ou sorcières, pour Halloween, ils sortent tous de leur cachette pour déambuler dans la nuit.  Des citrouilles sculptées décorent les entrées des maisons et scintillent étrangement dans l’obscurité de la nuit pour éclairer le chemin des enfants. Ici aussi, la fête d’Halloween s’est installée depuis longtemps. Ce sont surtout les enfants qui s’amusent à passer de maison en maison pour poser la question la plus importante de la soirée : « des bonbons ou un sort ? »

Mais au fait, d’où vient Halloween et quelles sont les traditions de cette fête de l’horreur ?

Origine et traditions

Halloween est fêtée tous les ans le 31 octobre, la veille de la Toussaint (All Hallows’ Day). C’est de là que vient le nom « All Hallows’ Eve », en bref, « Halloween ».

La fête de Samain chez les Celtes

Les origines de la fête d’Halloween remontent à l’époque des Celtes, qui vivaient il y a de cela 5000 ans en Irlande, en Écosse et dans le nord de la France. Selon le calendrier celte, le 31 octobre était le jour où l’été prenait fin. Afin de célébrer l’arrivée de l’hiver et le règne du prince des morts Samain, les Celtes célébraient une grande fête. Ils portaient des masques et se déguisaient en animaux en portant des fourrures et des pièces de cuir.

Les Celtes croyaient que dans la nuit du 31 octobre ou 1er novembre le monde des morts et celui des vivants se rejoignaient. Selon la légende, les morts tentaient de prendre possession des vivants afin de s’assurer leur unique chance d’une vie après la mort. Pour empêcher cela et tenir les mauvais esprits à bonne distance, on allumait partout de grands feux de joie et on déposait des offrandes.

Plus tard, les Romains reprirent quelques-unes des traditions celtes et les adaptèrent à leurs propres conceptions religieuses. Enfin, les immigrés irlandais amenèrent la tradition d’Halloween dans les années 1840 aux États-Unis, où elle a toujours été très appréciée. Aujourd’hui, Halloween est l’une des plus importantes fêtes américaines.

En Europe aussi, cette fête s’est implantée depuis longtemps. Le soir du 31 octobre, de nombreux enfants de nos pays passent de maison en maison pour demander des sucreries. Mais les adultes ne sont pas en reste : ils organisent également de nombreuses fêtes d’Halloween.

Costumes

Comme avant, le déguisement fait partie intégrante de cette fête effrayante. Parmi les costumes les plus appréciés pour Halloween, on trouve les sorcières, les vampires, les loups-garous et les zombies. Et bien sûr, l’important, c’est de faire peur ! On utilise souvent du faux sang pour obtenir un effet encore plus réaliste. Des accessoires, comme des masques, des serre-têtes ou des capes, viendront parachever avec brio votre tenue d’horreur.

Des bonbons ou un sort

Le célèbre « Trick or Treat » (« des bonbons ou un sort ») vient de la tradition chrétienne du 9e siècle. Le 2 novembre (jour des morts), les chrétiens d’Europe allaient de village en village pour demander un « pain des morts ». En échange de ce pain sucré à la groseille, les chrétiens promettaient de prier pour les proches du donateur.

Aujourd’hui, les enfants font le tour des maisons pour Halloween. Toutefois, ils ne demandent plus de pain, mais plutôt des sucreries. Si l’habitant n’a rien à donner, il peut s’attendre à ce que les enfants lui jouent des tours.

Des bonbons ou un sort
Des bonbons ou un sort ®Adobe Stock

Jack O’Lantern

C’est un incontournable d’Halloween : la citrouille sculptée. Rien de plus simple que de fabriquer cette lanterne avec vos enfants. Les adultes aussi s’amusent à bricoler en ajoutant encore plus d’horreur à leur citrouille. Mais d’où vient cette tradition au fait ?

L’histoire de la lanterne-citrouille remonte au maréchal-ferrant irlandais et ivrogne notoire, Jack. Un jour, il amena le Diable à monter à un arbre. Puis, il tailla une croix dans le tronc de l’arbre, de sorte que le Diable ne pouvait plus en redescendre. Du coup, Jack passa un marché avec Satan : il le laisserait descendre s’il promettait qu’il n’aurait plus jamais à craindre le Diable. Quand Jack mourut de nombreuses années plus tard, on lui refusa l’accès au ciel. Après tout, il avait fait affaire avec Satan. Cependant, le Diable non plus ne voulait pas le laisser entrer en Enfer. Au lieu de cela, il lui donna un navet creusé avec un morceau de charbon incandescent à l’intérieur. La lanterne devait aider Jack à trouver son chemin dans l’obscurité.

Comme en Amérique il y avait bien plus de citrouilles que de navets, les immigrés irlandais modifièrent un peu l’histoire. Aujourd’hui, on continue à sculpter une lanterne-citrouille à Halloween pour la mettre devant la porte et montrer à Jack le chemin. 

Citrouille d'Halloween
Citrouille d’Halloween ®Adobe Stock

La fête d’Halloween

Pour une fête d’Halloween réussie, vous aurez besoin d’une déco effrayante, de snacks macabres, de superbes costumes et d’un ou deux films d’horreur.

Une déco effrayante

Vous pouvez rapidement obtenir un effet impressionnant avec de fausses toiles d’araignée. Vous les trouverez dans toute bonne boutique de bricolage et loisirs créatifs. Installez les toiles sur les rampes d’escalier, les cadres de porte et sur les tables. Mettez-y de petites araignées en plastique pour faire peur à vos invités !

Bien sûr, le classique ne doit pas manquer : la lanterne-citrouille. Sculptez la citrouille au préalable ou faites-en une activité amusante pendant la fête ! Rien ne vous empêche d’organiser une compétition et de donner un prix à la plus belle citrouille à la fin de la fête. Vous pouvez aussi élire le costume le plus lugubre. Comme ça, vos invités se donneront d’autant plus de mal !

Des bougies créeront une ambiance effrayante lors de votre fête d’Halloween. Placez-en plein et tamisez le reste de l’éclairage. Pour pouvoir laisser les bougies sans surveillance pendant la soirée, optez pour des bougies LED. De cette manière, ce ne sera pas un problème si un invité endiablé renverse une des bougies.

Décorations d'Halloween
Décorations d’Halloween ®Adobe Stock

La nourriture et les boissons

N’oubliez pas de délicieux cocktails et des en-cas pour votre fête d’Halloween ! Plus ils auront l’air macabre, mieux ce sera. Utilisez des colorants alimentaires pour rendre les boissons bleues, vertes ou violettes.

Cocktails d'Halloween
Cocktails d’Halloween ®Adobe Stock

N’hésitez pas à colorer les gâteaux et les tartes ! Bien sûr, il reste un incontournable : les doigts coupés avec des petites saucisses, garnies d’un peu de ketchup. Sur Internet, vous trouverez une myriade d’idées pour des en-cas lugubres.

Films d’horreur

Rien ne met plus en condition pour Halloween qu’un film d’horreur ! Bien sûr, vous pouvez tous vous agglutiner devant la télévision, mais l’ambiance sera encore meilleure si vous projetez le film sur un écran de projection. Parmi les classiques d’Halloween, vous pouvez choisir parmi les films des séries « Halloween » et « Vendredi 13 », mais « Hocus Pocus » et « L’Étrange Noël de monsieur Jack » sont aussi cultes pour une bonne soirée effrayante.

S’il y a des enfants parmi les invités, pensez absolument à vérifier la limite d’âge des films projetés !

Films d'Halloween
Films d’Halloween ®Adobe Stock

Dans tous les cas, une activité est reine lors de cette fête des esprits américaine aux racines irlandaises : s’amuser à se faire peur. Suivez nos conseils pour organiser la fête d’Halloween la plus belle et horrifique jamais vue !

Produits associés