Jardin de rocaille n’est pas synonyme de désert de cailloux

Le concept du jardin de rocaille évoque souvent chez les gens un désert de cailloux sans vie. Si vous respectez certains principes, ce n’est pas du tout le cas. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’aménagement et l’entretien de votre jardin de rocaille et quelles sont les plantes les mieux adaptées à ce type de jardin.

Tout le monde ne rêve pas d’une oasis de verdure dans son espace extérieur. Les jardins de rocaille sont de plus en plus populaires. La raison est évidente : un jardin de rocaille exige moins de travail qu’un jardin vert. Comme son nom l’indique, le jardin de rocaille implique principalement l’utilisation de pierres et de graviers. Des végétaux issus de la flore montagnarde viennent compléter l’ensemble car ils supportent bien la chaleur. Nous vous révélons ici les avantages du jardin de rocaille et vous donnons de précieux conseils pour sa planification, sa végétalisation et son entretien.

Qu’est-ce qu’un jardin de rocaille?

Au lieu d’une pelouse et/ou de massifs de fleurs, ce sont généralement des cailloux qui constituent le sol du jardin de rocaille. L’aménagement de ce type de jardin s’inspire des hautes montagnes et mise délibérément sur une végétation qui se trouve dans ces régions. Le jardin de rocaille offre ainsi une alternative à une pelouse verdoyante et des parterres de fleurs. Une forme spéciale du jardin de rocaille, le jardin alpin, fait appel à des plantes particulièrement rares pour sa conception. Ce genre convient toutefois plutôt aux personnes expérimentées dans ce domaine. A l’instar du jardin vert, il faut veiller à sélectionner des plantes adaptées à la localisation.

La rocaille est inspirée des montagnes alpines
La rocaille est inspirée des montagnes alpines ®Adobe Stock

Avantages de la rocaille

La flore alpine, utilisée traditionnellement pour le jardin de rocaille, est très robuste et facile à entretenir. Les plantes supportent bien l’alternance du chaud et froid. L’avantage: les plantes exigent moins de soins de sorte qu’on peut largement faire l’impasse sur les engrais. Les mauvaises herbes se multiplient moins bien sur les sols rocailleux. Le jardin de rocaille est donc dans l’ensemble très facile à entretenir. Il peut aussi être combiné avec des surfaces de verdure, c’est alors un véritable plaisir pour les yeux. Avec des pierres, on peut également concevoir par exemple des pentes ou encore des petites niches. Le style du jardin de rocaille s’intègre surtout dans un environnement moderne.

Planifier son jardin

Une surface avec une légère pente naturelle convient particulièrement à l’aménagement d’un jardin de rocaille. L’excédent d’eau peut ainsi facilement s’évacuer. Idéalement, orientez votre jardin vers le sud ou le sud-ouest. Imaginez en gros au préalable un ensemble de couleurs pour votre jardin. Si vous mélangez trop de pierres de différentes teintes, le jardin peut vite paraître bariolé.

Chemin au milieu d'un jardin de rocaille
Chemin au milieu d’un jardin de rocaille ®Adobe Stock

Son aménagement

Comme pour l’aménagement d’un potager, délimitez d’abord la surface du jardin de rocaille.

Ensuite, creusez le sol sur environ 30 à 50 cm de profondeur. En même temps, éliminez totalement les mauvaises herbes. Posez dans la foulée un grillage anti-taupes pour empêcher qu’elles ne retournent la terre. Remplissez ensuite le trou jusqu’à 15 cm de gravier ou de pierraille. Cette couche de drainage garantit un bon écoulement de l’eau. Un voile anti-mauvaises herbes protège le sol de la propagation des mauvaises herbes importunes.

La plupart des végétaux d’un jardin de rocaille s’épanouissent de façon optimale dans de la terre de jardin normale. On peut éventuellement y mélanger du sable. Cette couche ne doit pas dépasser environ 20 à 30 cm de hauteur. Pour obtenir un air de montagne, formez des collines et des vallées avec de grosses pierres. Laissez libre cours à votre créativité !

Choisir le bon substrat
Choisir le bon substrat ®Adobe Stock
Choisir le bon substrat
Choisir le bon substrat ®Adobe Stock

Une fois les pierres en place, vous pouvez vous consacrer aux végétaux. Veillez pour la plantation à avoir le bon support, car certaines plantes n’aiment pas toutes les pierres. Ici, la teneur en calcaire par exemple joue un rôle important. Certaines plantes s’accommodent mal d’un sol calcaire. D’autres préfèrent un sol acide, s’épanouissent sur les pierres alcalines. Choisissez en outre des pierres qui résistent aux intempéries. Dolomite, gneiss, grès, ardoise, calcaire ou granite sont particulièrement indiqués.

Pour compléter le style, vous pouvez recourir à des gabions. Ils s’intègrent de façon optimale dans l’environnement en pierre et peuvent en outre être végétalisés – à l’instar des carrés potager surélevés.

Aménager son jardin de rocaille
Aménager son jardin de rocaille ®tectake

Le bon entretien

Bien que les plantes utilisées pour un jardin de rocaille résistent à la sécheresse, elles aussi ont besoin d’être arrosées aussi de temps en temps. Un support perméable entraîne souvent un dessèchement rapide du sol, en particulier dans les emplacements ensoleillés. Une couche de neige en hiver permet aux plantes, généralement vivaces, de bien surmonter le froid. En l’absence de neige, vous pouvez recouvrir les plantes de branchages.

Les plantes adaptées au jardin de rocaille

Les plantes qui conviennent au jardin de rocaille sont principalement les fleurs de printemps. Ainsi, le jardin resplendit aux mois de mai et avril. Les plantes de jardin de rocaille les plus populaires sont les vivaces tapissantes. Avec leurs nombreuses petites fleurs et leurs volumineuses touffes de feuilles, les vivaces tapissantes ont particulièrement belle allure entre les pierres. Aubriète, alysse, phlox mousse et euphorbe bleue sont aussi appréciés. Vous pouvez aussi recourir aux bulbes. Le muscaris bleu, les narcisses ou les tulipes conviennent particulièrement bien.

Pour que le jardin ne paraisse pas terne en été, nous recommandons de planter aussi des fleurs d’été en plus des fleurs printanières. Allium, ail d’ornement étoile de Perse ou ail doré sont indiqués comme fleurs d’été ainsi que l’acaena ou encore l’hélianthème.

Outre des fleurs, vous pouvez bien sûr aussi planter des herbes aromatiques. Le thym par exemple convient bien pour les emplacements ensoleillés. Et en cuisine, vous pouvez utiliser les aromatiques pour de délicieuses recettes.

Par ailleurs, les graminées comme la laîche, la fétuque bleue ou encore l’herbe aux écouvillons sont le must d’un jardin de rocaille.

Votre imagination n’a aucune limite à la conception tant que vous prenez soin d’adapter les plantations à l’emplacement.

Des plantes adaptées à la rocaille ®Adobe Stock
Des plantes adaptées à la rocaille ®Adobe Stock
Des plantes adaptées à la rocaille ®Adobe Stock
Des plantes adaptées à la rocaille ®Adobe Stock

Un jardin vert séduit certes par son aspect coloré, néanmoins il rebute certaines personnes en raison de son entretien. En effet celles-ci ne disposent pas du temps nécessaire pour effectuer les travaux de jardinage. Le jardin de rocaille se présente alors comme une alternative plus facile. Quiconque ne veut donc pas utiliser le jardin avant tout comme potager mais préfère un jardin d’ornement, peut avoir recours à cette alternative pratique.

Grâce à la plantation de plantes robustes des régions montagneuses et au support de cailloux perméables, le travail d’entretien reste limité – du moins si le jardin a été au préalable correctement aménagé. C’est pourquoi, il est préférable de suivre notre guide pas à pas lors de l’aménagement. Le bon emplacement joue aussi un rôle. Pour la plantation, une multitude de plantes adaptées au jardin de rocaille est à votre disposition. Une combinaison de plantes fleuries, à bulbes, de graminées et aromatiques crée un ensemble harmonieux. Suivez nos conseils et élaborez votre jardin de rocaille dans votre espace extérieur !

Produits associés