Tailler les arbres en automne

En automne, une taille des arbres feuillus et fruitiers s’impose pour favoriser leur croissance et leur rendement. Nous vous expliquons quand et comment tailler pour que vos arbres poussent vigoureusement jusqu’au printemps.

Vous avez profité tout l’été profiterez des arbres de votre jardin. Pour en profiter l’année prochaine et pour que votre arbre puisse se développer de manière optimale, vous devez supprimer les branches inutiles ou malades vers la fin de l’année. Même en tant que débutant, vous pouvez tailler vos arbres vous-même, tout en prenant en compte certaines choses. Nous vous donnerons un aperçu des outils dont vous avez besoin, du type de taille à adopter et de la manière de procéder.

Le bon moment pour tailler les arbres

Tailler les arbres se fait – pour la plupart du temps – en automne ou en hiver. Ils se trouvent alors en phase de repos qui se terminera au printemps, lorsque les nouvelles pousses apparaîtront. Les arbres sont dénudés à la fin de l’automne et en hiver, ce qui permet de voir clairement les branches – des conditions parfaites pour les élaguer. En automne, l’arbre concentre également son énergie sur les mottes de racines et la partie inférieure du tronc, ce qui facilite le traitement des blessures causées par la coupe. Un autre avantage : en automne et en hiver, les oiseaux ne construisent pas leurs nids dans la cime des arbres, de sorte que vous ne dérangerez pas les animaux pendant la nidification.

Les arbres fruitiers à noyaux tels que les cerises, les abricots ou les pêches font exception. En effet vous devez les tailler entre juillet et septembre. Les haies et bosquets sont également particuliers : procédez à l’élagage lorsque les températures sont supérieures à 0°C, sinon les fines branches peuvent se casser et laisser des blessures.

Taille d'automne
Taille d’automne ®Adobe Stock

Les outils corrects pour la taille des arbres

Des outils spéciaux sont nécessaires pour la taille correcte de l’arbre afin d’éviter les blessures inutiles. Par conséquent, aiguisez toujours vos outils avant de commencer à tailler.

Les taille-haies sont parfaits pour couper les fleurs et les feuilles fanées. Ces derniers sont adaptés un diamètre allant jusqu’à 1,5 cm. Une scie à main ou un sécateur sont les mieux adaptés aux branches et aux arbustes. Les cisailles pour branches avec un rapport de démultiplication peuvent facilement traiter des diamètres d’environ 4 cm. Optez pour une élagueuse, mais uniquement des modèles spéciaux : les élagueuses sur perche. Veillez à ne pas utiliser de tronçonneuses à main sur les échelles pour des raisons de sécurité !

Atteignez les parties les plus élevées à l’aide d’une échelle stable. Assurez-vous d’avoir une base sûre pour éviter les accidents lors de l’entretien des arbres. Certains ne jurent que par les mastics cicatrisants provenant du magasin de bricolage, qui sont appliqués sur les plaies pour les sceller. Cela peut être utile pour les coupes de plus de 5 cm de diamètre. Les petites coupures guérissent généralement d’elles-mêmes.

Application d'un produit de cicatrisation sur la plaie
Application d’un produit de cicatrisation sur la plaie ®Adobe Stock

Conseil : nettoyez votre outil immédiatement après le contact avec de la sève de plante, des copeaux de bois ou de la résine pour qu’il reste affûté plus longtemps. Vous devez également désinfecter les surfaces si du bois malade a été coupé.

Taille-haie en action
Taille-haie en action ®Adobe Stock

Taille des arbres : mode d’emploi

Si vous n’avez jamais taillé d’arbre auparavant, vous pouvez trouver ici tout ce que vous devez savoir pour vous assurer que la taille se déroule correctement. De manière générale, vous devez tailler les parties suivantes de l’arbre : 

  • Les branches malades ou mortes
  • Celles qui se frottent les unes contre les autres
  • Les branches fines qui poussent près du tronc
  • Les pousses d’eau (des branches qui poussent verticalement vers le haut)
  • Pour les arbres fruitiers : les vieilles branches qui ne portent plus de fruits

Enlevez les pousses latérales de manière à ce que les intersections se trouvent juste avant le cerne de la branche. Le cerne de branche est un épaississement bombé juste avant le tronc.

Ne sciez les branches épaisses et lourdes d’un seul coup, mais par étapes. Si elles se cassent trop rapidement, elles peuvent causer de longues blessures dans l’écorce, qui ne guérissent que difficilement et laissent des « cicatrices » disgracieuses. Celles-ci constituent également une cible pour les bactéries ou les champignons.

L'entretien des arbres n'est pas à négliger
L’entretien des arbres n’est pas à négliger ®Adobe Stock

Il existe de différentes approches en fonction du type et de l’état de l’arbre :

Taille émondage

Lors de la taille, toutes les branches de l’arbre sont enlevées, à l’exception de trois ou quatre pousses secondaires. Vous devez couper les branches particulièrement raides, car elles sont en concurrence avec le tronc principal. Cela favorise la croissance du houppier. Les pousses restantes devraient idéalement pousser à un angle de 45° par rapport au tronc.

Emondage
Emondage ®tectake

Taille de fructification

La taille de fructification est principalement utilisée pour les arbres fruitiers. Le houppier de l’arbre est éclairci pour que les branches qui ne portent pas de fruits n’obscurcissent pas les branches fructifères.

Elagage fruitier
Elagage fruitier ®tectake

Taille d’entretien / Art topiaire

Les arbres sont remis en forme, en taillant légèrement tout le houppier par exemple. Les formes géométriques sont populaires pour les haies et les arbustes. Si vous êtes particulièrement créatif, vous pouvez également vous essayer à la sculpture. Les plantes suivantes conviennent particulièrement bien pour l’art topiaire :

  • Les ifs
  • Le photinia
  • Le charme et le hêtre rouge
  • Le troène
  • L’érable champêtre
  • Le forsythia
  • Le laurier-cerise
  • Le thuya

Les plantes suivantes conviennent particulièrement bien pour être sculptés : 

  • Le buis
  • Les ifs
  • Le pin
  • Le troène
  • Le houx
  • Le thuya
  • Les cyprès
Taille topiaire
Taille topiaire ®tectake

Taille sanitaire

La santé de l’arbre se trouve au premier plan dans le cas de ce type de taille. Coupez donc les branches malades ou trop lourdes. Vous pouvez également compenser un déséquilibre unilatéral. Gardez en tête que vous devez soulager le houppier de manière ciblée pour pouvoir éliminer les branches qui risquent de se casser. Attention : n’enlevez jamais plus d’un tiers des feuilles d’une branche, sinon la branche risque de mourir. Ne vous précipitez donc pas si vous avez besoin de soulager davantage le houppier de l’arbre. Étendez plutôt le processus sur plusieurs années.

Taille sanitaire
Taille sanitaire ®tectake

Élimination des déchets verts

Les travaux d’élagage génèrent beaucoup de déchets verts. Si vous disposez des outils appropriés, vous broyez et compostez vous-même les déchets de bois. En hiver, vous pouvez les étaler sur les plates-bandes pour les protéger du froid. Triez au préalable les parties malades ou infestées de champignons et jetez-les plutôt dans la poubelle organique ou une déchetterie appropriée.

Assurez-vous de traiter correctement les déchets verts
Assurez-vous de traiter correctement les déchets verts ®Adobe Stock

Qu’il s’agisse d’arbres fruitiers ou de feuillus, tailler les arbres se fait au plus tard en automne. Procurez-vous les outils appropriés avant de commencer l’élagage. Un taille-haie, une cisaille pour branche ainsi qu’une tronçonneuse doivent en aucun cas manquer. Avant de commencer, réfléchissez au type de taille que vous voulez effectuer : déterminez vos objectifs au préalable. L’arbre doit-il prendre une nouvelle forme ou voulez-vous en augmenter le rendement ? Est-ce que l’arbre risque de se casser ou est-il surchargé ? Grâce à ces considérations et à ces conseils préliminaires, rien ne s’oppose plus à un élagage réussi pour permettre à votre jardin de se développer magnifiquement jusqu’au printemps prochain.

Produits associés